lundi 12 mars 2012

Fonds Erckmann-Chatrian de Phalsbourg

Le Fonds Erckmann-Chatrian est un espace fonctionnel du musée de Phalsbourg, au même titre que les collections de vêtements et d’objets militaires et d’arts et traditions populaires. Il est constitué par un ensemble de manuscrits d’Emile Erckmann de grande valeur, dont de nombreux inédits. Les manuscrits sont en cours de numérisation et devraient être prochainement accessibles au public selon des modalités à définir par les autorités municipales. On y trouve également des éditions originales (notamment Hetzel et Bibliothèque Verte), des affiches, des caricatures d’époque, des objets personnels d’Emile Erckmann, des photographies, etc. Une partie des objets et des éditions originales sont visibles au Musée proprement dit, à la Mairie. 

 Le récolement du fonds n’est pas encore complètement achevé, il est toutefois réalisé à 85 %, soit environ 1 500 objets. Ils ont été inventoriés à partir d’un l’index, imaginé et construit par Monsieur Antoine Schrub, ancien conservateur.  L’inventaire a vocation à être intégré à la base de données du Parc régional des Vosges du Nord. Le Fonds Erckmann-Chatrian de Phalsbourg est géré par Madame Emilie Didierjean sous la responsabilité de la conservatrice du Musée, Madame Sophie Wessbecher ( Médiathèque de Phalsbourg, 2 rue du Collège).

Le Musée de Phalsbourg est un musée municipal à triple vocation : historique par l’évocation de la vie de la garnison militaire de Phalsbourg, littéraire autour d’Erckmann-Chatrian et ethnologique grâce à une collection d’objets usuels. Il a été fondé en 1938, à l’occasion du centenaire de la mort du Maréchal Mouton. Il est difficile de distinguer ce qui relevait à l’époque de l’intérêt pour Georges Mouton et les Généraux d’Empire, de celui pour Erckmann-Chatrian ; ce qui explique sa singularité au premier abord. Il a été principalement constitué à partir de dons. Le Musée de Phalsbourg est membre du réseau des 16 musées locaux placés sous la responsabilité scientifique du service de conservation du Parc régional des Vosges du Nord.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire